Ski Junior Villefontaine

Le Ski à la Portée des Enfants
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Descente Femmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 64
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/10/2004

MessageSujet: Descente Femmes   Mer 15 Fév - 21:56

1 M. Dorfmeister (AUT) 1:56.49 0:00.00
2 M. Schild (SUI) 1:56.86 0:00.37
3 A. Paerson (SWE) 1:57.13 0:00.64
4 R. Goetschl (AUT) 1:57.20 0:00.71
5 N. Styger (SUI) 1:57.62 0:01.13
6 P. Haltmayr (GER) 1:57.69 0:01.20
7 J. Mancuso (USA) 1:57.71 0:01.22
8 A. Meissnitzer (AUT) 1:57.78 0:01.29
9 L.C. Kildow (USA) 1:57.78 0:01.29
10 N. Fanchini (ITA) 1:57.84 0:01.35
11 C. Alcott (GBR) 1:57.85 0:01.36
12 F. Aufdenblatten (SUI) 1:57.96 0:01.47
13 L. Recchia (ITA) 1:58.30 0:01.81
14 S. Berthod (SUI) 1:58.36 0:01.87
15 M. Marchand (FRA) 1:58.39 0:01.90
16 I. Jacquemod (FRA) 1:58.46 0:01.97
17 J. Hargin (SWE) 1:58.53 0:02.04
18 J. Lindell-V. (SWE) 1:58.56 0:02.07
19 S.J. Cook (USA) 1:58.70 0:02.21
20 E. Brydon (CAN) 1:58.97 0:02.48
21 K.L. Clark (USA) 1:59.07 0:02.58
22 N. Bent (SWE) 1:59.17 0:02.68
23 D. Kristjansdottir (ISL) 1:59.43 0:02.94
24 K. Vanderbeek (CAN) 1:59.63 0:03.14
25 P. Robnik (SLO) 1:59.66 0:03.17
26 S. Rubens (CAN) 2:00.30 0:03.81
27 S. Lawrence (CAN) 2:00.47 0:03.98
28 C. Montillet (FRA) 2:01.03 0:04.54
29 E. Fanchini (ITA) 2:01.06 0:04.57
30 C. R.Castillo (ESP) 2:01.09 0:04.60
31 A. Coletti (MON) 2:01.34 0:04.85
32 D. Merighetti (ITA) 2:01.76 0:05.27
33 O. Alieva (RUS) 2:02.06 0:05.57
34 C. Njeim (LIB) 2:02.86 0:06.37
35 S. Maculova (SVK) 2:03.63 0:07.14
36 J. Gantnerova (SVK) 2:04.60 0:08.11
37 E. Huckova (SVK) 2:05.32 0:08.83
38 A. Casasnovas (ESP) 2:06.73 0:10.24
39 M. Vazquez (ARG) 2:07.42 0:10.93
40 C.L. Douibi (ALG) 2:09.68 0:13.19
T. Weirather (LIE) DNF
U. Rabic (SLO) DNF
E. Goergl (AUT) DNF
L. Morlans (ESP) DNF



Impériale lors de la descente mercredi à San Sicario, Michaela Dorfmeister a décroché la première médaille d'or olympique de sa fantastique carrière. L'Autrichienne a devancé la Suissesse Martina Schild et la Suédoise Anja Paerson. Pour Carole Montillet, il n'y a pas eu de miracle.



Même un miracle n'aurait pas suffi. Avec son dos meurtri, ses hématomes, ses ecchymoses, ses douleurs et son oeil trop enflé pour qu'elle puisse bénéficier d'une totale visibilité, Carole Montillet était trop diminuée pour prétendre jouer un rôle dans la descente olympique de San Sicario. Mais l'Iséroise ne voulait pas céder sa couronne sans combattre. Coûte que coûte, elle voulait courir. Après un ultime test en début de matinée, elle s'est donc alignée. Une preuve de courage, indéniablement. Presque d'inconscience, comme elle l'avouera après la course.

Malheureusement, le courage ne suffit pas. Constamment sur la retenue (comment aurait-il pu en être autrement d'ailleurs?), beaucoup trop juste physiquement, Montillet a échoué à quatre secondes et demie de la médaille d'or, loin, si loin de sa triomphale descente de Salt Lake City. C'est donc avec un mélange d'admiration et de tristesse que l'on a assisté à la descente de la française. Cette grande championne méritait certainement mieux, mais la manière dont elle a décidé de relever le gant dans ces conditions si difficiles force vraiment le respect.

La surprise Schild

Que Carole se rassure, son titre est entre de bonnes mains. Michaela Dorfmeister était sans doute la plus digne de lui succéder au palmarès. La grande dame autrichienne, qui fêtera ses 33 printemps dans un mois, guettait toujours sa première couronne olympique. A l'exception d'une deuxième place dans le Super G à Nagano voilà huit ans, elle n'avait guère été en réussite aux Jeux. Mercredi, elle a donc réglé quelques vieux comptes avec elle-même, survolant cette épreuve longtemps maudite à ses yeux.

Partie avec le dossard 23, Dorfmeister a d'abord contrôlé sur la partie supérieure du tracé, avant de s'envoler littéralement. Impériale sur les nombreux mouvements de terrain de la Fraiteve, la skieuse de Neusiedl a déjoué les nombreux pièges d'une piste bosselée de bout en bout, rendue plus sournoise encore par l'épais voile blanc qui couvrait le ciel de San Sicario. Attendue comma la grande favorite, l'Autrichienne a tenu son rang. "C'est un grand rêve qui se réalise. Mon émotion est si intense que je n'ai pas de mot pour la décrire", a-t-elle lâché, prise par l'émotion.

Sa victoire est tout sauf une surprise. La présence, dans le rôle de la première dauphine, de Marlies Schild, a davantage de quoi étonner. Certes, la Suissesse s'était montrée à son avantage lors des entrainements. Elle avait le ski. Encore fallait-il le (re)produire dans la plus grande des courses. En débarquant à Turin, elle possédait des références minimes en Coupe du monde. Depuis ses débuts sur le Cirque Blanc, Schild n'était entrée que deux fois dans le Top 10, à Saint-Moritz, en décembre 2003 puis... il y a trois semaines. Mais elle n'avait encore jamais eu les honneurs du podium. C'est dire l'ampleur de son exploit, d'autant qu'elle n'était pas si loin de Dorfmeister (37 centièmes).

Kostelic absente

Pour Schild, l'argent a donc des allures de victoire et elle a dû se pincer sur la boite, où elle côtoyait Dormfeister et une autre immense championne, Anja Paerson. Médaillée en 2002 lors du slalom et du géant, la Suédoise poursuit sa moisson et confirme sa formidable polyvalence. Mais c'est bien de l'or qu'elle est venue chercher dans le Piémont, d'où sa relative déception mercredi à l'arrivée. Mais Anja est là et bien là. Ne cherchez plus la grande favorite du géant et du slalom.

Surtout si Janica Kostelic ne se rétablit pas très vite. Souffrant d'un accès de tachycardie, la Croate a renoncé à la descente. Son cas inquiète et rien ne dit qu'elle pourra défendre ses chances convenablement dans ces J.O. Reine des Jeux de Salt Lake avec ses quater médailles, dont trois en or, Janica aura bien du mal à rééditer son exploit. Pour l'heure, elle fait partie des vaincues, au même titre que Renate Goetschl, privée de podium pour sept malheureux centièmes, ou encore les Américaines, loin du compte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 64
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/10/2004

MessageSujet: Commentaires des Sportives Descentes   Mer 15 Fév - 22:07

Michaela Dorfmeister (AUT, 1re)



"C'est comme un rêve. Je n'ai pas dormi durant deux nuits car je ressentais la pression. Mais ce matin, j'étais relax et quand j'ai pris le télésiège, je me suis dit aujourd'hui, je vais le faire. La quête d'une médaille d'or olympique a été certainement le moteur qui m'a permis de continuer à skier jusqu'à maintenant, notamment après mon zéro pointé aux Mondiaux de Bormio, où je n'avais pas terminé une seule course.

Et puis je suis fière de succéder à Anne-Marie Moser-Pröll, la dernière Autrichienne à gagner le titre olympique de la descente (Lake Placid 1980). Quand j'ai vu à l'arrivée que j'avais plus d'une seconde d'avance sur la suivante (à ce moment, la Suissesse Nadia Styger, finalement 5e), j'ai eu une bonne sensation. J'ai compris que sur cette piste il faut rester fluide. Comme je l'avais annoncé en début de saison, je raccrocherai après les finales d'Are. Et ce titre ne remet pas cette décision en question".

Martina Schild (SUI, 2e)

"C'est un grand moment de monter sur le podium après ma grand-mère maternelle (Hedy Schlunegger, or de la descente des Jeux 1948 à Saint-Moritz). Je suis surprise car je n'avais pas été parmi les trois premières d'une course de Coupe du monde (5e à St Moritz, fin janvier). Mais il y a toujours des surprises aux JO, c'est leur charme et j'ai le bonheur d'être celle-là. J'avais effectué deux bons entraînements et j'ai essayé de répéter cela en course. C'est de loin la descente de ma vie. Bien sr que j'en avais rêvé (d'une médaille), mais je ne pensais pas que ce serait possible".

Anja Paerson (SUE, 3e)

"J'ai déjà compris comment j'ai perdu la médaille d'or, mais j'ai fait de mon mieux. Je sais où j'ai commis des fautes. J'ai bien skié sur certaine sections et je ne pouvais pas aller plus vite sur le haut où j'ai eu une belle séquence. Mais, à la réception d'une des sauts, j'ai croisé mes skis et j'ai failli tomber. Ca m'a fait perdre de la vitesse pour aborder la partie successive un peu plus plate".

Lindsey Kildow (USA, 8e)

"Je pensais en être capable (de gagner une médaille). J'étais assez nerveuse au départ. J'étais pas mal à l'échauffement, mais mon dos me fait beaucoup souffrir ainsi que la fesse gauche. Je suppose que, dans la tête, je pensais obtenir un meilleur résultat. Mais je suis heureuse d'avoir pu courir. Je pense avoir assez bien skié, mais j'avoue avoir été un peu nerveuse en abordant le passage de ma chute. (pour la suite) Je suis incontestablement prête pour le super-G."

Marie Marchand-Arvier (FRA, 15e)

"Je suis hyper contente. Aux entraînements, je n'ai pas produit ce que je voulais mais j'ai sorti le bon ski le jour de la course. C'est la piste la plus difficile de la saison. En plus, c'est génial d'ouvrir le bal (avec le dossard N.1). Depuis le début de la saison, je cherchais à bien skier. Mon meilleur résultat, c'était 24e à Cortina d'Ampezzo. Il faut du culot sur une telle piste et je l'ai abordée dans cet état d'esprit. Le fait qu'elle soit longue, il faut envoyer tout le temps."

Ingrid Jacquemod (FRA, 16e)

"C'était comme hier mais avec un peu moins de visibilité, ce qui change deux ou trois paramètres. Il m'a manqué pas mal de fluidité, je n'ai pas réussi à faire vivre mes skis. Je suis super déçue. C'est à l'image de ce que j'ai fait ces derniers jours à l'entraînement. Pourtant, c'est une piste que j'aime bien. Il faut tout le temps être en action. Je vais prendre du recul et me tourner sur le super-G (dimanche). Ce sera physique. J'ai une revanche à prendre et je crois fort en moi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Descente Femmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montée et descente du col du Soulor
» 9 mots utilisés par les femmes
» Quelle position en descente ?
» Pour attirer les femmes sur le forum...
» Trike dans telepherique, puis descente comme les VTT, possible ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ski Junior Villefontaine :: ***Jeux Olympiques d'Hiver*** :: Résultats Jeux Olympiques 2006 :: Ski Alpin-
Sauter vers: