Ski Junior Villefontaine

Le Ski à la Portée des Enfants
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gundersen Messieurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 63
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/10/2004

MessageSujet: Gundersen Messieurs   Sam 11 Fév - 22:20

Podium:
1. Hettich (All)
2. Gottwald (Aut)
3. Moan (Nor)

Les Français:
11. Lamy Chappuis
26. Roux
31. Bal
42. Braud

1 Georg Hettich (GER) 39:44.6
2 Felix Gottwald (AUT) 39:54.4
3 Magnus Moan (NOR) 40:00.8
4 Petter Tande (NOR) 40:00.9
5 Jaakko Tallus (FIN) 40:01.9
6 Sebastian Haseney (GER) 40:35.7
7 Björn Kircheisen (GER) 40:55.1
8 Todd Lodwick (USA) 40:56.6
9 Hannu Manninen (FIN) 41:20.2
10 Sergej Maslenikov (RUS) 41:30.2



Très attendu, Hannu Manninen n'a pas réussi à monter sur le podium du Gundersen et a vu de loin Georg Hettich apporter la 2e médaille d'or à l'Allemagne. Premier à l'issue du saut, il devance l'Autrichien Felix Gottwald et le Norvégien Magnus Moan. Le Français Jason Lamy-Chappuis termine onzième.

On attendait Manninen ou Ackermann, nous avons eu Hettich. Leader à l'issue de l'épreuve du saut, l'Allemand a fait la course en tête toute au long de la poursuite pour finalement ne pas la lâcher et s'adjuger le Gundersen. Un exploit inédit pour le Germanique qui remporte à Pragelato son premier titre olympique pour sa première victoire de la saison ! Un temps en compagnie de Petter Tand, à deux secondes derrière lui au début de la poursuite, Georg Hettich a surtout résisté au retour de Felix Gottwald, triple médaillé de bronze à Salt Lake en 2002 (en individuel, au sprint et en relais).

L'Autrichien a signé un exceptionnel retour. Parti en onzième position à l'issue du saut, Gottwald a fait partie du bon wagon pour refaire son retard, avec, entre autres, Hannu Manninen et Magnus Moan à ses côtés. A l'avant, Georg Hettich a tenu la cadence. Petter Tande a joué un temps les premiers rôles et a mené le duo de tête, bientôt devenu trio, avec le retour de Jaako Tallus à mi-course. Entre le leadership et les poursuivants, Jason Lamy-Chappuis a encaissé. Le Français avait réussi une belle performance en prenant la 3e place du concours du saut. Mais le fond a eu raison de lui. Après avoir suivi les traces de Jaako Tannu, le Français s'est retrouvé 4e à 45 secondes de la tête à mi-parcours, mais à 10 du groupe Manninen qui a fondu sur lui.

Hettich choisit son moment

Ce qui devait arriver arriva alors : Lamy-Chappuis s'est fait aspirer... pour ne plus revoir ses "aspirants". Lancé comme une fusée, Felix Gottwald a alors tenté une échappée à 5 km du but, sur laquelle Hanni Manninen a été incapable de répondre. En difficulté dans les pentes, le favori finlandais a laissé partir l'Autrichien, ainsi que ses espoirs de remporter enfin une médaille olympique. Seul le Norvégien Magnus Moan a suivi la cadence de l'Autrichien. Deux kilomètres plus tard, deux prétendants aux médailles se sont ajoutés sur la liste des leaders de la course.

Tande et Tannu ont levé le pied et ne sont plus arrivés à suivre. L'accélération de Gottwald a laissé tout le monde de marbre. Excepté Hettich qui ne l'a pas lâché d'un ski. Les deux hommes se sont alors envolés vers un duel sur la fin de la course. Si Felix lorgnait alors sur une 4e médaille olympique, Georg rêvait de consécration. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, celui qui n'a jamais remporté une victoire en Coupe du monde va creuser un écart fatal à l'entrée du stade olympique. L'Allemand a signé ainsi sa première victoire à Turin en enlevant le Gundersen devant Gottwald, qui a empoché, avec l'argent, sa 4e breloque olympique.

Lamy-Chappuis se cherche encore

Dans un finish époustouflant, les Norvégiens Magnus Moan et Petter Tande ont joué la médaille de bronze au sprint, qui reviendra au premier pour quelques centimètres de mieux. Côté favori, c'est l'hécatombe. Si l'Allemagne se console de belle manière avec le triomphe de Hettich, elle pourra s'interroger sur la déconvenue de Ronny Ackermann, médaillé d'argent en 2002, mais seulement 18e de la course du jour. La déception plus improbable est celle de Hannu Manninen, le tenant de la Coupe du monde prenant une étonnante 9e place, alors qu'il avait signé 10 victoires en 16 épreuves... "Bien sûr que je pensais faire mieux, a déclaré Manninen, mais c'est le sport et vous ne pouvez être au top tous les jours. Aujourd'hui j'ai eu des problèmes avec mon ski et j'ai eu du mal à gérer cela..."

Côté français, ce Gundersen sera une petite déception pour Jason Lamy-Chappuis. Voulant terminer dans le top 10, le jeune Français prendra finalement la 11e place à 1 minutes 50 du vainqueur du jour. Ce résultat sera le meilleur des Bleus, Ludovic Roux terminant à la 26e place, Nicolas Bal à la 31e et François Braud, champion du monde espoirs, à la 42e. Il y aura encore du chemin à parcourir pour remplacer Fabrice Guy au palmarès français des Jeux dans ce sport.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gundersen Messieurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, messieurs dames !
» Bonjour messieurs dames!²
» messieurs , chapeau bas !!!
» R1B Messieurs
» *Mesdames mesdemoiselles messieurs, bonjour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ski Junior Villefontaine :: ***Jeux Olympiques d'Hiver*** :: Résultats Jeux Olympiques 2006 :: Combiné Nordique-
Sauter vers: